Koléa-Bône.net : Forum consacré à Koléa  : 


                

|
Auteur Sujet:   Est-ce que nos mémoires mentent ?
DOUM-KOL-MAR
 
  

posté le 17-Apr-2006 12:52             envoyer un email a DOUM-KOL-MAR               


Bonjour à tous les Koléaciens d'hier, d'aujourdhui et de toujours.
Indépendamment de savoir qui se rappelle de tout- ou se trompe- ce site sur KOLEA et ses enfants est tellement bien qu'il met en question la mémoire de chacun de nous, enfants de KOLEA et cela sans arriver à décider de savoir de quel côté de la Méditerranée se trouve la vérité.
Ce site, je le considère comme étant la mémoire motrice de KOLEA. D'ailleurs, vous pouvez me dire:
1 / Qu'est-ce que la mémoire de Koléa?
2 / Jusqu'à quel point nous souvenons-nous?
3 / Dans quelle mesure peut-on se fier à notre mémoire ?  
4 / Quelle importance a la mémoire dans nos coeurs et qu'elle est la place réservée aux souvenirs des pieds-noirs dans "KOLEA, la mémoire" ?
Pour les trois premières questions, je m'adresse plus particulièrement au président de l'association "KOLEA, LA MEMOIRE". Mais toujours est-il le débat est ouvert à tous, sauf aux gens qui gardent toujours une haine.
La quatrième question, la réponse est élargie à tous les gens qui s'intèressent au 
" TRAITE DE L'AMITIE" entre la France et l'Algérie qui tarde à venir.
Bien amicalement !  M. DOUMA



Ajouter une réponse


|
Auteur Sujet:  
MILY
 
  

posté le 21-Apr-2006 10:00     envoyer un email a MILY                     

Es' Salam oualikoum
De trés bonnes questions posées, mais Monsieur il faut éviter de les poser sur site car les réponses peuvent en facher pas mal de gens.
La mémoire de KOLEA, je peux vous dire, quelle est grande, de par son passé, par ses enfants d'hier et d'aujourd'hui, de par ses traditions ancestrales.
A quel point on s'en souvient : Là, chaque chose a des limites; mais il faut savoir que le souvenir qui apparait est celui qui a marqué la personne, c'est à dire par une amitié profonde et sinçère, par sa brutalité, etc.
Fier à sa mémoire : Là, c'est tréq délicat, car on a vu les gens faire de la prison uniquement sur des témoignages douteux.
Quelle importance a la mémoire dans nos coeurs, et qu'elle est la place réservée aux souvenirs des "pieds noirs" dans LA MEMOIRE DE KOLEA.
L'importance d'une mémoire dans le coeur est primordiale sinon adieu la jeunesse et bonjour la vieillesse, la mémoire est la flamme qui fait vivre la personne, surtout celle de nos frères qui ont tout perdu en 1962 ( Je suis du Bled !)
La place réservée aux souvenirs des pieds noirs dans KOLEA LA MEMOIRE,; je peux dire qu'elle doit avoir son importance, et elle doit l'emporter car c'est celle là qui a conçu la ville en elle même, la ville moderne: par son cadastre, sa matrice de l'état civil, de par son urbaniste, quoi que on peut dire beaucoup de chose.
Enfin ! je termine par dire à tous, ceux d'içi ou de là-bas qu'il faut travailler la main dans la main et voir que devant .
A propos de la réunion de ROSAS, je pense qu'elle n'est pas ouverte uniquement à ceux qui vivent uniquement en FRANCE ?
Pourquoi ne pas essayer de faire des échanges NORD-SUD dans le cadre de l'EUROMED et surtout faire des séjours de part et d'autre de la Méditerranée.
Tiens c'est une bonne idée de vous inviter pour quelques jours à KOLEA. Je vais proposer ca à des amis(es).
J'espère avoir répondu à ces questions sans froisser, ni blesser quelqu'un.
Vous êtes tous des KOLEATIENS. Je vous aime tous.
MILY


Modifié le 21-Apr-2006 11:13 par admin
NEGRIT
 
  

posté le 21-Apr-2006 16:13     envoyer un email a NEGRIT                     


Le monsieur ou la dame qui demandent si nos mémoires mentent ?

Croyez moi, il ne faut pas aller par mille chemins, ils nous manquent beaucoup nos frères d'hier (ils n'étaient pas tous mauvais: la majorité c'était des bons; et ils ont laissé un vide dans nos coeurs)

Moi, je les regrette et cela me fait chaud au coeur lorsque je visite de temps à autre le site. Je connais presque tous ce qui se communiquent sur le site et je ne dis rien, sauf aujourd'hui où je réponds à ces questions qui je trouve ne sont sont pas dénuées de sens.

J'ai cinquante neuf ans et j'ai toujours une bonne mémoire de tout ce qui s'est passé au bon vieux temps et je ne trouve pas les mots pour raconter les petites anecdotes et les histoires drôles de KOLEA de cette époque.

Bien sur, ils ont droit à un chapitre dans KOLEA, la mémoire tous nos frères qui ont été "chassés" du pays. On n'a rien de plus qu'eux si ce n'est que d'avoir pas si bien gérer le bled depuis.

Enfin! on dit qu'il n'y a que la vérité qui blesse. C'est la vérité, il n'y a jamais eu l'homme qu'il faut à la place qu'il faut dans notre pays. C'est pour celà que tous nos cadres ont fuit aussi le pays. Ce n'est pas du tout à cause des islamistes qu'ils ont quitté le pays, mais à cause du terrorisme d'Etat. C'est ca, la mémoire à moi et je rajoute que je regrette énormément mes "frères" pieds-noirs, car eux au moins ont bbâtit le pays, pas comme ceux qui sont toujours au bled et qui ont dénaturé le paysage. On n'est pas aveugle, je suis passé par la Mitidja la semaine dernière, et ce que j'ai vu est incroyable. Dégarnir tous des batis (Cave, hangar..) de leurs toiture, ni tuiles, ni charpente. C'est incroyable. Ce n'est pas ca du tout la privatisation des terres agricoles ou vous appelez la restructuration des domaines.

Il faut être fou, pour arriver à déraciner des plantations d'agrumes et pour en faire des terres fouragères. Pas exactement fourragère, uniquement pour ne pas travaillé la terre. C'est ca, ma mémoire, je ne reconnais plus mon pays. Je dis bien mon pays parce que je suis Franco-Algérien. J'ai vécu un temps là-bas et je retourne souvent mais au fur et à mesure que le temps passe, on détruit ce si beau pays.
Comme l'a dit si bien Gribouille, vous êtes entrain de sciller la branche sur laquelle vous êtes assis. Réveillez vous, retrousser les manches, n'attendez pas que cela tombe dans votre bouche, il n'y aura plus de seconde fois. Ne comptez pas sur l'or noir, ce n'est pas pour vous, il est pour les gouvernants et les multinationales.

J'ai beaucoup sur le coeur, moi qui ne voulait pas aller loin dans ma réponse, si ce n'est que de féliciter le créateur de ce site ainsi que tous les intervenants .

Je profite de demander si c'est le vrai SALOR, beau fils de Mr. PAQUET qui a été mon enseignant au C.E.T .
Modifié le 23-Apr-2006 21:34 par admin
SALOR Christian
 
  

posté le 26-Apr-2006 06:23     envoyer un email a SALOR Christian                     

Bonjour NEGRIT ,

Je suis bien Christian SALOR , ex gendre de Mr PASQUET et j'étais enseignant à l'école Benani Bachir .

Bien cordialement .
Christian SALOR
Je profite de demander si c'est le vrai SALOR, beau fils de Mr. PAQUET qui a été mon enseignant au C.E.T .
Mourad
 
  

posté le 22-Apr-2006 17:43     envoyer un email a Mourad                     

J'ai pas de commentaires à faire, sauf de penser qu'il est impratif d'essayer de comprendrendre "le déroulement" du passé, pour "éclaircire" ce present, et envisager l'avenir.


http://www.histoiresdememoire.org/article.php3?id_article=219
TITI
 
  

posté le 27-Apr-2006 10:16     envoyer un email a TITI                     





Mourad a écrit:
> J'ai pas de commentaires à faire, sauf de penser qu'il est impratif d'essayer de comprendrendre "le déroulement" du passé, pour "éclaircire" ce present, et envisager l'avenir.



> http://www.histoiresdememoire.org/article.php3?id_article=219

*****************************************************

si j'ai BIEN COMPRIS, c'est ailleurs  que sur ce forum qu'il faut aller "essayer de comprendre le passé et éclairer l'avenir", chacun à partir de ses convictions. Ici point de politicaillerie......place à l'amitié, aux retrouvailles, à l'évocation de notre chère KOLEA. action QUI DEVRAIT TOUS NOUS RASSEMBLER ! C'est comme cela que je le sens.....mais c'est seulement MON opinion !
Mourad
 
  

posté le 27-Apr-2006 12:17     envoyer un email a Mourad                     

votre opinion, ce que vous sentez est largement partagé par la plupart des utilisateurs de ce site (moi inclu) :-). Ben, voyez-vous, ceux de ma génération on essaye de récolter des fragments du "passé" d'ici et là pour se faire une image plus ou moins claire des évenements, sans pour autant tomber dans le piege de la division, haine, ressentiments néfastes, hostilité et autres émotions négatives, envers quelque parti que ce soit, d'une période dans laquelle on a rien (à y faire). Ceci dit, n'empeche pas d'accepter une entré du forum (bien qu'il existe plusieurs) ou "un lien" peut etre suggérer, comme simple regard loin des almagames. Et cher Mr Titi mes amitiés à tous et à toutes sont répandues, avec un grand Slem de Kolea.


Cordialement.
TITI
 
  

posté le 27-Apr-2006 18:32     envoyer un email a TITI                     

Merci pour la courtoisie de votre réponse et la clarté de votre approche que je comprends mieux désormais. Mon propos n'était pas fait pour blesser mais bien au contraire pour participer à la protection de ce site magnifique dont la lecture de quelques EMAILS récents m'avaient fait douter des bonnes intentions de certains intervenants uniquement préoccupés de profiter de la liberté acquise d'aller visiter le cimetière chrétien de KOLEA pour pouvoir , écrivaient-ils, tranquillement y pisser sur les tombes (excusez la grossièreté, je recopie!) des "kelbs " enfin partis. Vous n'étiez évidemment pas particulièrement visé et je le reconnais bien volontiers en vous priant, en cas de nécessité, de bien vouloir accepter mes excuses pour cette erreur balistique stupide !

Que les échanges, sur ce site, redeviennent fraternels et prolifiques.
Mourad a écrit:
>

votre opinion, ce que vous sentez est largement partagé par la plupart des utilisateurs de ce site (moi inclu) :-). Ben, voyez-vous, ceux de ma génération on essaye de récolter des fragments du "passé" d'ici et là pour se faire une image plus ou moins claire des évenements, sans pour autant tomber dans le piege de la division, haine, ressentiments néfastes, hostilité et autres émotions négatives, envers quelque parti que ce soit, d'une période dans laquelle on a rien (à y faire). Ceci dit, n'empeche pas d'accepter une entré du forum (bien qu'il existe plusieurs) ou "un lien" peut etre suggérer, comme simple regard loin des almagames. Et cher Mr Titi mes amitiés à tous et à toutes sont répandues, avec un grand Slem de Kolea.



> Cordialement.

DOUM-KOL-MAR
 
  

posté le 28-Apr-2006 10:08     envoyer un email a DOUM-KOL-MAR                     

Bonjour à tous !

Que des stupidités, de rancoeur et d'hostilités venant d'içi et de là-bas. Il faut que celà s'arrête, parce que je ne veux pas entendre des gens comme mon ancien enseignant, Mr SALOR dire que je vais quitter ce site !!

On dit qu'il faut répondre aux imbéciles par le silence. Certes, c'est vrai mais il ne faut pas laisser sans réponses certaines idioties, il faut les combattre et les mettre en état de nuire à notre site afin qu'ils puissent comprendre qu'il est temps de "gommer" le climat de haine et de rancune d'une idéologie complètement obsolète.

Il est impératif que tout le monde se reconcilie avec son passé et essaye d'inviter son frère à partager les bons souvenirs d'une "époque politicienne-coloniale" assez ingrate vis à vis du simple citoyen. Enfin! il ne faut pas qu'on tombe dans le ridicule en se tiraillant à boulets rouges. On est KOLEATIENS, on doit se pardonner et s'aimer continuellement.

Essayons de faire ensemble le reste du chemin, main dans la main et montrons à nos gouvernants de part et d'autre, que les enfants de KOLEA ont plein de bonnes initiatives. Travaillons ensemble, et oeuvrons pour que ce site soit une réussite afin que puissent s'épanouir la génération qui a trop souffert pendant cette époque.

Je partage les réactions de Mrs. TITI et de MOURAD, CHRISTIAN, PEYRAUD qui oeuvrent pour que le site reste dénuer de tout haine. Mais je ne suis pas du tout, mais du tout d'accord avec ceux qui veulent " quitter le navire ".

Que la croisière continue avec la joie et la tendresse.

Bien amicalement!

DOUM-KOL-MAR


LAEILA
 
  

posté le 30-Apr-2006 00:28     envoyer un email a LAEILA                     

Bonsoir!

je viens de découvrir ce site, et je suis trés contente de voir que des gens d'içi et de là-bas; par la force du temps et des séquelles d'une période si douleureuse apprennent à s'aimer tout doucement et essayer de comprendre leur histoire réciproque sans toutefois se froisser.

Je ne peux que leur souhaiter une bonne continuation dans leurs échanges et que leur amitié soit durable.

J'ai choisis de répondre à une seule question qui pour moi revête une importance primordiale. La question posée : Peut-on se fier à la mémoire ?

Non seulement nous ne souvenons que d'une faible partie des choses, mais beaucoup de nos souvenirs sont fréquemment mensongers,il faut le reconnaître.C'est pour cela qu'un proverbe allemand dit: "Il ment comme un témoin occulaire" .

La mémoire est tellement capricieuse que parfois il ne faut pas prendre en considération certains témoignages, surtout lorsqu'il s'agit de narrer des sensations de "déjà vu", c'est à dire l'impression de revivre des événements déjà connus qui se situent à une époque antérieure impossible de préciser la date exacte.

Puis, on ne peut même pas donner aucune explication plausible à cet évènement, si on essaye de se recadrer par rapport à d'autres narrateurs du même évènement. Enfin! ce que je peux dire " BRAVO" à tous et à toutes pour cette reconciliation tant attendue de part et d'autre.


ANIS
 
  

posté le 21-May-2006 00:28     envoyer un email a ANIS                     

Si vous permettez Mrs les amoureux de ce site, et surtout Mr le webmaster; je veux parler sur un sujet qui va fâcher certains.

Je préfère rester dans le contexte du récit de DOUM-KOL-MAR concernant la mémoire, car on sais que l'expérience des hommes de loi corrobore généralement les observations des spy. C'est un axiome connu en droit, que la mémoire d'un témoin est toujours sujette à caution.

Il existe des gens dont je ne sais pas si par leurs interventions et leurs dires essayent de porter atteinte à la personnalité des autres ou bien veulent que le site devient un champ d'ignorance et de haine envers tous ceux qui désirent se retrouver un jour dans un climat de fraternité au lieu de leur natalité ou celle de leurs parents.

Que voulons nous faire lorsqu'on essaye de porter atteinte à quelqu'un par le biais de "on m'a dit" ou "j'ai entendu".

En réalité, la valeur d'une telle déposition peut se ramener à savoir non seulement si le déclarant ment, mais aussi si sa mémoire le trahit. Faut-il le dire lorsqu'on n'est pas certain ?

Tout ceci prouve qu'une observation ou information défectueuse fausse fréquemment les souvenirs. Ces souvenirs mêmes peuvent être également faussés par la suggestion et l'imagination.

Ce qui paraît être difficile à ceux qui sont nés, vers les années 60; c'est de savoir réellement ce qui est juste et ce qui est faux lorsqu'on écoute les colporteurs qui essayent d'écrire l'histoire d'une ville sans avoir vécu au moins un évènement dans cette même ville. Il faut être quand même vigilant car on peut être manipuler sans le savoir.

C'est pour cela, que nous ayant vécu certains évènements et ayants connus des PAUL, ANDRE, GEORGES, PAULETTE, etc. que pour du bien.

Nous devons réfuter tous les bobards et les affirmations mensongères à leur encontre, tout en s'appuyant sur la ligne adoptée par nous maintenant, par nos parents bien avant concernant l'historicité absolue que notre vécu nous a fidèlement transmis dans le temps de ce que CHRISTIAN, JACQUES, MAURICE,CLAUDE, RENE, etc. ont réellement donné de positive pour notre ville.

D'ailleurs, personne ne peut croire à l'existance de deux faits qui se contredisent. On ne peut pas accepter certaines invraisemblances ou des affirmations dépourvues de tout sens, incompatibles mêmes à l'amitié que l'on porte à ces gens qui ont été et resteront nos frères.On ne peut pas aller à l'encontre de notre savoir qui reste parfaitement établi vis à vis de la réalité sur tel ou tel "pied noir"

Beaucoup de KOLEATIENS d'aujourd'hui ignorent ces contradictions, invraisemblances ou incompatibilité sur les personnes qui ont vécu en ALGERIE plusieurs années après l'indépendance. Ces Français Algériens ont laissé partir seuls leurs parents,  ils ont donné de leur jeunesse, de leur savoir, de leur bonté et de leur fraternité à nos frères et soeurs et on trouve le moyen de les salir et  même de les "bannir" à cause à des racontars avec un lyrisme apologique aidant.

Il est temps de mettre fin à tout sorte de haine et d'essayer de vivre le présent sans occulter les souvenirs.

Nous devons fraternisés et montrer au monde entier que nos peuples sont frères par le sol et par le sang.

J'espère que Monsieur le webmaster ne portera pas atteinte à cette déclaration.

Mes amitiés à tous mes frères des deux rives.


SALOR Christian
 
  

posté le 22-May-2006 06:42     envoyer un email a SALOR Christian                     

Bonjour Anis ,
bonjour à toutes et à tous ,

Votre message ci-dessous m'a beaucoup touché de voir que certaines personnes sont reconnaissantes .
Malheureusement , ce n'est pas le cas de tous , car certains se complaisent à entretenir la haine après tant d'années et essaient de détruire ces retrouvailles  que nous sommes en train de vouloir reconstruire ....
De plus , comme vous le dites si bien , ces personnes sont nées dans les années 60 et n'ont pas connu la réalité des faits . Elles ne font que colporter des racontars sans savoir à qui les attribuer .....

Bien amicalement à tous ceux qui veulent oeuvrer au rapprochement des Koléatiens .
Christian SALOR

Beaucoup de KOLEATIENS d'aujourd'hui ignorent ces contradictions, invraisemblances ou incompatibilité sur les personnes qui ont vécu en ALGERIE plusieurs années après l'indépendance. Ces Français Algériens ont laissé partir seuls leurs parents,  ils ont donné de leur jeunesse, de leur savoir, de leur bonté et de leur fraternité à nos frères et soeurs et on trouve le moyen de les salir et  même de les "bannir" à cause à des racontars avec un lyrisme apologique aidant.

Il est temps de mettre fin à tout sorte de haine et d'essayer de vivre le présent sans occulter les souvenirs.


Jacques Peyraud
 Administrateur Système
  1034 message(s)

posté le 21-May-2006 10:46     envoyer un email a Jacques Peyraud                     

essai
Modifié le 21-May-2006 10:50 par admin
ANIS
 
  

posté le 22-May-2006 11:46     envoyer un email a ANIS                     

Bonjour,
Voyez vous, on vient d'apprendre le décès Claude MENARD, fils de KOLEA. C'est malheureux de voir que cette personne est partie sans être retourné dans sa ville natale, où il a passé sa jeunesse et où sont enterrés ses parents.
C'est malheureux, car il fallait "laisser grandes ouvertes" les portes aux enfants de l'Algérie. Au moins, beaucoup aurait déjà visiter leur pays natal !
J'espère que ceux qui viennent de retourner de KOLEA ont pu ramener un peu de terre de KOLEA et que le défunt aurait droit à un peu de terre de son pays.
mohamed
 
  

posté le 23-May-2006 01:11     envoyer un email a mohamed                     

Cher respectueux anis,
l'univers appartient à dieu et revient à dieu ,et l'algerie en general,et kolea en particulier appartient a tous personne né(es) sur le sol de cette petite ville quelque soit son origine et quelque soit sa relugions
On es tous des enfants de kolea depuis le temps des anneés 1550 a se jour ,et tout le monde a sa place ici a kolea,aussi et pour conclure bienvenue enfant de kolea ,kolea noubliera jamais ses enfant .
mohamed habitant de kolea
Modifié le 23-May-2006 09:23 par admin
Ajouter une réponse


Retour au site Koléa-Bône.Net