Forum consacré à Bône  : 


                

|
Auteur Sujet:   Re: ma COUSINADE BONOISE , CALLOISE principalement.
suzon
 
  

posté le 19-Jun-2018 18:01             envoyer un email a suzon               


Merci Boudon. Ce jeu me dit quelque chose, je ne me rappelle pas y avoir joué.

Le soleil se montre présent. J'en suis ravie.

 

A bientôt



Ajouter une réponse


|
Auteur Sujet:  
BOUDON
 
  

posté le 27-Mar-2018 18:32     envoyer un email a BOUDON                     

Souvenir d'un nom??  et même plusieurs !

 

J'étais copain avec Alain Buono, grand gaillard a lunettes d'écaille, aux joues bleues de barbe. Ses parents tenaient un restaurant juste derrière le théatre. Je n'ai pas réussi à le retrouver.  (classe de 1ère, année 1963-64, Mercier /PM CUrie).

 

A St Augustin, je jouais à "Délivrance" avec Baptiste Caruana et quelques autres, (année 1961-62, 3ème). j'ai retrouvé ce contact.

 

Et toujours à St Augustin, je connaissais un Azzopardi, année 1960-61, Il devait avoir un an de plus que moi, ou peut être deux (je suis de 47)... Mais étais-ce ceux que vous citez lors de votre cousinade? Ces noms n'étaient pas rarissimes !

 

Cordialement
suzon
 
  

posté le 12-May-2018 04:37     envoyer un email a suzon                     

:hello:

 

A Boudon, 

 

Le jeu "Délivrance" me parle mais je ne me souviens plus des règles du jeu.

 

Pourriez vous me rafraichir la mémoire, s'il vous plait.

 

Merci

 

A bientôt, Suzon

 

;)
BOUDON
 
  

posté le 18-Jun-2018 15:56     envoyer un email a BOUDON                     

Bonjour Suzon

Délivrance était un avatar de ""gendarmes et voleurs". Touché par un "gendarme", on était pris et donc tenu d'avoir au moins un pied dans le cercle figurant la prison. Mais les prisonniers pouvaient faire la chaîne, le dernier gardant le pied en prison, mais le + éloigné  en être à qq mètres et ainsi tendre la main vers un "voleur" dont ls simple tape dans la main délivrerait tous les prisonniers. Mais les gendarmes veillaient, et délivrer les copains prisonniers était risquer de se faire prendre à son tour....

Les heures de récration passées à jouer à çà nous voyaient entrer en salle d'études transpirant et ravis.... Souvenirs d'ado de 14 ans..... 1962, St Augustin...

Cordialement

 
BARTOLO ERIC
 
  

posté le 03-Jun-2018 11:31     envoyer un email a BARTOLO ERIC                     

je suis né à Bône le 15 mars 1956, fils d'Amédée BARTOLO et d'Eliane GIRONA. Nous habitions à Nechmeya, mon arrière grand  père Laurent était originaie de Bone et de Gelma.
suzon
 
  

posté le 19-Jun-2018 18:01     envoyer un email a suzon                     

Merci Boudon. Ce jeu me dit quelque chose, je ne me rappelle pas y avoir joué.

Le soleil se montre présent. J'en suis ravie.

 

A bientôt
BOUDON
 
  

posté le 20-Jun-2018 16:15     envoyer un email a BOUDON                     

Bon, c'était plutôt un jeu de garçons.... La grande cour de St Augustin s'y prétait bien, avec le bloc des toilettes au milieu... Mais on jouait aussi, plus dicrétement, à "plante couteau", dans un cercle tracé sur le sol de terre. Chaque planté permettait de délimiter un gain de portion de cercle. Mais c'était interdit, d'ou le "discrètement" Et aux billes, avec des noyaux d'abricot.... A Mercier, dans les cours goudronnées, ce devait être plus difficile !!

Cordialement
Ajouter une réponse


Retour au site Koléa-Bône.Net