Koléa-Bône.net : Forum consacré à Koléa  : 


                

Voulez-vous supprimer le message ci-dessous


Mot de passe :

|
Auteur Sujet:   INSECURITE
FAOUDA
 
  

posté le 07-Aug-2014 08:32             envoyer un email a FAOUDA               

Actualité Dimanche, 03 Août 2014 09:50 Facebook Imprimer Envoyer Réagir
Tipasa
Manifestation contre l’insécurité à Koléa
Par : Rédaction Nationale

Des dizaines de citoyens et commerçants de la ville de Koléa (Tipasa) ont pris part, hier, à une marche pacifique pour revendiquer plus de sécurité devant la “prolifération du crime urbain, du commerce informel et des parkings anarchiques” au niveau de leur cité, a constaté un journaliste de l’APS.
La marche, ayant regroupé près de 300 personnes encadrées par les services de la police, s’est ébranlée du cimetière de la ville vers la place publique du centre-ville de Koléa où les protestataires ont marqué une halte pour dénoncer “la prolifération du crime urbain, particulièrement les agressions physiques avec usage d’armes blanches”.
Les marcheurs ayant répondu à des appels de responsables de comités de quartiers et de représentants de commerçants ont insisté dans leurs slogans sur la nécessité de mettre un terme au “commerce parallèle” ainsi qu’aux “parkings informels”, avant de se disperser dans le calme. Des représentants des protestataires ont été accueillis à l’issue de la marche par le chef de la Sûreté de daïra de Koléa, le commissaire principal Mohammedi Ahmed.
Les parties réunies, représentées par le corps de la police, des membres de la société civile, des comités de quartiers et des représentants de commerçants, se sont accordées sur la nécessité de “coordonner leurs efforts et de travailler ensemble en vue de lutter contre toutes les formes de criminalité dans la ville de Koléa”. Dans un point de presse animé à l’issue de cette rencontre, le commissaire principal Mohammedi a signalé l’arrestation, durant les trois jours écoulés, de 22 personnes impliquées dans une “attaque” contre l’hôpital de Koléa, suite à des échauffourées entre deux groupes criminels de la ville de Fouka, dans la soirée de mercredi, soulignant que “la marche d’aujourd’hui a été motivée par cette affaire”.



Ajouter une réponse




Retour au site Koléa-Bône.Net